Patrick Bérubé

Photo : Carl Raymond
				

Biographie

Patrick Bérubé a obtenu sa maîtrise en Arts visuels à l’UQAM. Conséquemment à sa participation à des expositions et événements majeurs, notamment à New York, Berlin et Londres, son travail a été remarqué sur la scène nationale et internationale. Il compte également plusieurs résidences à son actif, dont le Hangar à Barcelone et la Cité des Arts à Paris. Membre actif du Centre Clark, Patrick Bérubé a aussi réalisé plusieurs œuvres d’intégration à l’architecture.

Photos : Étienne Boisvert et Jean-Michael Seminaro

Montréal

ENTROPÉ

Je m’intéresse aux rapports contradictoires, qu’ils soient émotifs, physiques ou charnels, qu’entretient l’Homme envers lui-même et son environnement. La façon dont il a enraciné toute la conception de son existence sur son unicité, la systématisant et la réduisant à sa taille, de manière à la rendre plus perceptible et à oublier le caractère incommensurable de son échelle et de sa force.


Compte tenu de ces temps de crise, mon œuvre aborde des questions politiques, sociétales et environnementales à travers différentes notions de désir et de pouvoir, de connaissance et de mémoire, de transformation et de mutation. Elle tente de démontrer notre fragilité et notre vulnérabilité devant l’inéluctable... Bien qu’il y soit question de cycles et d’éternel recommencement, il s’agit surtout de paralysie et d’immobilité face aux débordements du monde !


Le travail que je présente s’inspire librement du poème philosophique Ainsi parlait Zarathoustra de Friedrich Nietzsche ; j’y raconte – avec humour et ironie – la transition de l’homme, de ses origines jusqu’au surhomme. « Tous les dieux sont morts : nous voulons, maintenant, que le surhumain vive ! » (Nietzsche)

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant
#