Mot de la direction

LYNDA BARIL ET AUDREY LABRIE

Notre époque est marquée par une incertitude généralisée et la multiplication des opinions polarisées. Devant ce constat, le comité d’orientation artistique de la 9e Biennale nationale de sculpture contemporaine s’est penché sur l’évolution des systèmes qui ont construit notre monde.


Au cœur de cette réflexion, la thématique Croire a émergé comme un état d’esprit, qui s’avère un moteur de changement indispensable dans les présentes circonstances. La BNSC 2020 désire donc mettre en lumière l’espoir qui émane de l’engagement social des artistes et de leurs œuvres, lesquelles se traduisent par des pratiques de plus en plus interactives.


La sensibilité des démarches des treize artistes et groupes d’artistes retenus pour cette édition s’inscrit dans la mouvance de la revalorisation du territoire, de l’histoire, de la famille et de la diversité culturelle; elle promeut l’agir pour le

vivre-ensemble.


Par ailleurs, cette 9e BNSC offre davantage d’ateliers de création et de sensi- bilisation afin que l’art de l’espace et la sculpture actuelle deviennent ici des vecteurs de partage des valeurs humaines.


Le thème Croire et les œuvres choisies ont interpellé des partenaires de diffé- rents milieux – affaires, culturel, communautaire – qui poursuivent tous l’objectif du développement responsable et durable. Avec la collaboration de ces acteurs complices, les projets des artistes tissent des liens entre les groupes sociaux et impliquent le grand public dans la présentation des œuvres ou l’intervention artistique.


Ainsi, la 9e Biennale nationale de sculpture contemporaine s’affirme comme un événement phare dans la crise actuelle, puisque sa thématique Croire y déploie tout son sens en appelant à la mobilisation citoyenne et à la participation à échelle humaine.

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant
#