Annie Thibault

GATINEAU, QUÉBEC

Photo : Lindsey Wilson


La chambre des cultures, déviance et survivance


FORÊT et CANDÉLABRE



Travaillant depuis 1995 avec les cultures fongiques, le plancton et les bactéries comme matériaux artistiques, je me suis penchée au cours des dernières années sur les méthodes de culture de champignons domestiques importées d’Asie. Inspirée par un souvenir d’enfance associé à l’expérience de la découverte d’une clairière de champignons, La Chambre des cultures, déviance et survivance présente deux installations sculpturales et une vidéo, proposant de faire vivre aux visiteurs l’enchantement de la simple évolution et transformation de la matière vivante et de sa résilience.


Inspirée par une esthétique de la vie où s’opèrent de multiples croisements entre l’art, la science et la nature, j’intègre dans ma pratique artistique le dessin, la sculpture, l’installation, la photographie et la vidéo. Empruntant outils et ressources techniques à des centres de recherche et d’enseignement de biologie, je tente de mettre en œuvre un univers empreint de mystère où la matière vivante me sert de support plastique.


Mon intérêt pour les réseaux de croissance souterrains des champignons comme systèmes d’interconnectivité écologiques m’a conduite à créer des œuvres qui sont en quelque sorte un questionnement, en partie scientifique, en partie artistique, sur la sensibilité des êtres non-humains et la résilience de la nature.




PHOTOS : Félix Michaud

Biographie

Annie Thibault vit et travaille à Gatineau. Elle détient un baccalauréat en arts et design de l’Université du Québec en Outaouais et une maîtrise en arts visuels de l’Université d’Ottawa. Elle a réalisé plusieurs œuvres publiques permanentes et des expositions reliées à des résidences dans des laboratoires de biologie au Canada et à l’étranger. Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques.

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant