Table ronde

Table ronde : Art et science en sculpture contemporaine


Pour une deuxième édition, l’Atelier Silex – Partenaire principal de la Biennale nationale de sculpture contemporaine (BNSC) de Trois-Rivières, organise une table ronde et une présentation de travaux de recherche sous le thème Art et science, issu du commissariat de la 8e BNSC.

Depuis que la sculpture s’éclate dans le champ élargi – comme l’a théorisé Rosalind Krauss dans les années 1970 – et que les disciplines artistiques se décloisonnent, les savoir-faire des artistes évoluent vers un schème qui comprend plusieurs compétences et connaissances technologiques, ce qui engendre des œuvres à la croisée des arts et des sciences. Alors que nous observons une tendance à l’immatérialité de l’art conceptuel et une présence accrue de l’art vidéo, numérique et sonore, plusieurs artistes et groupes d’artistes utilisent la matière brute ou l’objet usuel dans le but de l’animer et de le détourner au profit d’un art transdisciplinaire.

La réunion de penseurs et de sculpteurs qui traitent des liens étroits entre l’art et la science dans leurs recherches devient importante pour l’évolution d’un centre d’artistes et d’une biennale de sculpture contemporaine. C’est donc avec enthousiasme que nous accueillons à cette table ronde les invités suivants :

Miguel Aubouy, directeur des savoirs scientifiques et techniques au centre d’art contemporain Sporobole, met en lumière les rapprochements entre arts et sciences, tant du point de vue interne, soit la recherche même effectuée par les artistes et les scientifiques, que du point de vue externe, soit les modes opératoires des deux domaines.

Guylaine Champoux, artiste et chargée de cours, poursuit une pratique en imagerie numérique, vidéographie, dessin, installation et sculpture. Récipiendaire d’une bourse de perfectionnement, rayonnement et production du Syndicat des chargés de cours de l’Université du Québec à Trois-Rivières, elle est actuellement en processus de recherche interdisciplinaire sur les liens sciences et arts visuels. Dans ce contexte, elle présente son œuvre Écho et horizon dans la salle d’exposition multi de l’Atelier Silex.


Émilie Granjon, sémiologue, présente les recherches qu’elle a effectuées pour la coécriture du livre Cinq fabricants d’univers dans l’art actuel, paru en 2017. Elle révèle les liens entre arts et sciences qu’elle a repérés dans le processus de création d’artistes qui utilisent tantôt des techniques traditionnelles, tantôt des technologies avancées. Elle est également commissaire invitée de la 8e Biennale nationale de sculpture contemporaine.

Laurent Lamarche mène une pratique artistique axée sur l’élaboration de dispositifs qui « questionne[nt] les relations entre la nature et l’artifice par l’élaboration d’organismes vivants fictifs ». Ses sculptures aux formes étranges et hybrides se trouvent à la frontière entre le low-tech et le high-tech. Son installation La nuée est présentée à l’Espace 0...3/4 de l’Atelier Silex.

Cette table ronde établit un pont entre la théorie artistique, la recherche et la production sculpturale. Par cette manifestation, nous désirons susciter des échanges, des réflexions et de l’intérêt autour de pratiques actuelles en sculpture. Nous tenons à remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Ville de Trois-Rivières pour leur appui financier à la réalisation de ce projet.

Table ronde : dimanche 25 mars 2018, 14 h

Biennale nationale de sculpture contemporaine de Trois-Rivières : 22 juin au 7 septembre 2018


1 LAMARCHE, Laurent, démarche artistique, www.laurentlamarche.com.

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant