Carolane Saint-Pierre

La mise en espace et les vidéos de Carolane Saint-Pierre, nous entraînaient dans un périlleux exercice de lévitation onirique, un voyage cinéphilique entre obscurité et lumière. Comment revisiter le vivant, l’homme et ses machinations, avec un œil poétique, une oreille musicienne, un cœur végétal, une pensée vagabonde, une déambulation imaginaire ? Point de vue d’une caméra folle, privée de pivot. Avec Dérive et battement, Carolane Saint-Pierre explorait la cinématographie dans un contexte d’exposition associé à la sculpture.


Une manière poétique, sonore et vidéographique, de faire vivre au visiteur «une œuvre cinéphilique peuplée de métamorphoses sur une route imprévisible...».


Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant