Christopher Varady Szabo

Gaspé, Québec, Canada

Présenté à l'Atelier Silex - Espace 0...3/4
1095, rue Père-Frédéric, Trois-Rivières - N46 20.920 W72 32.896

Rathaus

Mon intérêt principal comme artiste est centré sur la vie et la façon par laquelle nos choix de société affectent notre relation à l’environnement naturel. En explorant des systèmes d’habitat, de permaculture et de l’architecture élémentaire, je crée des sculptures et des installations éphémères réalisées à partir de matériaux naturels, principalement la terre, les branches et la paille. Pour les concevoir, j’emprunte et adapte des méthodes de construction traditionnelles, authentiques, écologiques et artisanales. Mes œuvres se veulent aussi comme des catalyseurs pour réactiver « l’espace primaire », une façon d’être qui approche la vie d’un point de vue plus instinctuel, cherchant à rester à l’intérieur des limites de l’essentiel : la nourriture, l’abri et l’interaction sociale.


Comme les œuvres contiennent des éléments vivants ou des éléments qui sont comme des mimiques de la vie, le spectateur est confronté à une expérience plus sensuelle que formelle. Sa perception subjective se manifeste et déclenche des réponses dans la région de l’inconscient qui était par avant déniée. À la manière du surréalisme, les éléments qui composent les œuvres percent la façade du discours rhétorique de la société dominante techno-économique et ouvrent un accès aux empreintes primordiales.


Photo : François Lamy

Photo : Lise Barbeau

Photo : Lise Barbeau

Photo : Lise Barbeau

Photo : Lise Barbeau

Dans votre parcours artistique, quelle perspective vous relie à la thématique Le Meilleur des mondes?

Le discours rhétorique de la société dominante techno-économique me parait comme le point central dans Le Meilleur des mondes. Cet aspect encore présent à notre époque me fait réfléchir de plus en plus et me sonne des alarmes. Mais, peut-être que c’est quelque chose de plus insidieux qui traverse l’histoire de l’humanité. C’est pourquoi, j’ai choisi de travailler avec les matériaux pauvres et de faire surtout des œuvres éphémères de facture artisanale.


BIOGRAPHIE

Originaire de Sydney, Australie, Christopher Varady-Szabo vit à Gaspé, Québec depuis maintenant plus de trente ans. Après une année d’étude en architecture à l’université de New South Wales, il a complété un baccalauréat en arts plastiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en 1990 et une maitrise en arts visuels à l’Université d’Ottawa en 2013. Son travail a été exposé au Québec, en Ontario, Saskatchewan, Suisse, Finlande, France, Belgique, Pologne et à Taïwan. Son travail lui a mérité de nombreuses bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada.

Capsule vidéo par La Fabrique Culturelle

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant